Adopted*Adoptés‎ > ‎

Léa et sa petite famille * Léa and her babies

posted Feb 21, 2013, 7:12 AM by Deed Vlatka   [ updated Jul 3, 2013, 5:31 AM ]
From the bottom of our hearts many thanks to everybody who helped in moving Léa and her babies to a safe place.
Scroll down to the bottom of the page to see videos.
Du fond de nos cœurs merci beaucoup à tous ceux qui ont aidé dans le déplacement de Léa et ses enfants dans un endroit sûr.
Allez vers le bas de la page pour voir les vidéos.

Lea and her babies


On freezing Sunday morning somebody left this beautiful young mother and her 7 puppies in a small card box next to garbage bins in one of the most dangerous Sarajevo suburbs - Radica Potok. The most dangerous for dogs. It is the same suburb where hunters hunt dogs almost every weekend, where they killed Luna, Sandi & Lili’s mum.

We named them Léa (mother), Lilou, Léna, Léonie, Timéo, Axel, Hugo et Theo.

Poor Lea is just a kid herself and absolutely terrified with unknown surroundings, cold and hunger... And babies are just few days old... Somebody gave them a bigger card box and Lea made it their home.

Our volunteers Melina and Edib were called to help. They brought food for mum and constructed little wooden shelter, brought blankets kindly donated by our friends in Geneva region. Léa was scared but her mother instincts forced her to come close to people to get food and be able to feed her babies. You cannot believe how much despair we saw in her eyes! And fear for her babies, and unbelieving that her owners throw her out in a cruel world she know nothing about...

When they started building a shelter, Lea moved from babies and let Melina and Edib move babies to the small “house” and then came back to breast feed them. You can see it in her eyes how grateful she was. Still confused, still waiting for her owners to come back, but grateful and ready to do whatever she can to let her babies live.
We are horrified of approaching weekend and prospect of hunters killing Lea and babies. We need to urgently move them.
Par un dimanche glacial d’hiver, une pauvre jeune chienne et ses 7 bébés ont été abandonnés dans une boîte en carton, à côté des poubelles, dans l'un des faubourgs les plus dangereux pour les chiens à Sarajevo : Radica Potok. C'est la même banlieue où les chasseurs massacrent les chiens presque tous les weekends et où la maman de Luna, Sandi et Lili a été tuée. 
Nous avons donné un nom à toute cette petite famille : Léa (la maman), Lilou, Léna, Léonie, Timéo, Axel, Hugo et Théo. La pauvre Léa, si jeune et déjà maman est terrifiée de se retrouver dans un endroit inconnu en ayant froid et faim, sans oublier qu’elle doit avoir assez de forces pour nourrir ses 7 adorables bébés qui ne sont âgés que de quelques jours ! En attendant, quelqu’un leur a installé une boîte en carton plus grande et Léa s’est empressée d’en faire sa maison et de mettre ses petits à l’abri. 
Deux de nos bénévoles sur place, Melina et Edib, ont été appelés en urgence pour porter secours à Léa et à sa petite famille. Ils ont vite apporté de la nourriture pour la maman, construit un petit abri en bois et installé des couvertures offertes par nos amis des animaux de la région de Genève. Léa était effrayée, mais son instinct maternel l'a poussée à se rapprocher des personnes qui lui amenaient de la nourriture pour pouvoir elle-même nourrir ses petits. 

Vous ne pouvez pas imaginer tout le désespoir qui se lit dans les petits yeux de Léa. Elle a si peur pour ses bébés et n’arrive pas encore à croire que sa famille l’ait abandonnée avec ses bébés dans ce monde si cruel et inconnu! 

Léa a laissé Melina et Edib déplacer ses bébés dans le petit abri qu’ils avaient construit et s’y est installée pour continuer à nourrir ses petits en merveilleuse maman qu’elle est et malgré toutes les choses horribles qui lui sont arrivées. Ses yeux sont maintenant remplis de reconnaissance pour ses sauveteurs. Elle a toujours l’air perdu et semble attendre désespérément le retour de sa famille en se disant que c’est un mauvais rêve, mais son courage l’emporte sur toute cette souffrance car le plus important pour elle c’est que ses bébés restent en vie.
Nous sommes désespérés et horrifiés de penser que le weekend approche et que la vie de Léa et de ses petits est en danger à cause des chasseurs. Nous devons vite les transférer dans la famille d’accueil que nos bénévoles ont trouvée à Sarajevo et qui peut offrir un foyer temporaire à Léa et sa petite famille 
Comments