Adopted*Adoptés‎ > ‎Titi & Mirzo‎ > ‎

Mirzo (his story told by Melina Jusufovic)

posted Mar 29, 2012, 11:35 AM by Vlatka Toukalek   [ updated May 11, 2012, 8:17 AM by Deed Vlatka ]

Mirzo

Mirzo and his girlfriend Titi found a temporary home at SPA Arthaz and the real home with Jo in Satigny. They are together!

Mirzo et sa copine Titi ete accueille à SPA d'Arthaz et ils sont maintenant chez eux grace a Jo qui les a adopte. lls sont ensemble!


My name is Mirzo. 

I was as born in underground hole in April 2011. I had nine siblings but I'm the only one who left. I love people and I like to play with them. 
These people have become my friends - they feed me, take care of me, provide me a medical treatment when needed and make my life out on the street much more tolerable. 
Many of the people who care for me have their own pet dogs who when I talk to them tell me that have a very happy life. They told me about warm places, where no rain and snow fall, where they’re being bathed and groomed, they eat and drink out of their own bowls (that are never empty) and have warm cosy beds to sleep in. Those places they call homes. But I have never seen inside their homes because they are hidden behind closed doors. I would really love to see inside but whenever I try to enter I am not allowed to do so. 
I see my friends being taken for walks by their owners - they look so happy with their leashes around their necks – their tails wagging in excitement. 
I would love that too, so I walk beside them, place my head under their leash, pretending that I have my owner and a house. 

The evenings are the most difficult and the loneliest as I do not have any shelter and I have to sleep alone on the street. People say there is something human in my eyes, they show the pain and suffering that I am experiencing. 

I wish I could find someone to care for me and give me a home and then my life would be wonderful and the pain and suffering would be a thing of the past. 

Mon nom est Mirzo. 

Je viens d’avoir un an. Je suis né dans un trou de souterrain. J’avais 9 frères et sœurs mais je suis le seul survivant. J’adore les humains et jouer avec eux. Quelques personnes qui sont devenues mes amis s’occupent de moi et me rendent la vie dans la rue moins dure mais ils ne peuvent pas m’adopter car ils ont déjà leurs chiens à eux que je rencontre parfois et qui me racontent combien ils sont heureux. Ils me parlent d’endroits douillets où ils sont protégés de la pluie et de la neige, où ils sont toilettés, où leurs gamelles ne sont jamais vides, où ils dorment dans des corbeilles confortables. Ces endroits s’appellent « maisons ». Moi, je ne suis jamais rentré dans ces maisons car les portes sont fermées. J’aimerais tellement voir à l’intérieur, mais je n’y suis pas autorisé. Je regarde mes amis chiens qui se promènent avec leur maître. Ils ont l’air tellement heureux avec leur collier et leur laisse. Leur queue remue de contentement. J’aimerais tellement être comme eux…. Alors je marche à côté d’eux en posant ma tête sur leur laisse comme si moi aussi j’avais un maître et un foyer.

Le plus difficile c’est lorsque la nuit tombe, car un chien abandonné comme moi n’a pas d’abri et je dois dormir dans la rue. Les gens disent que mon regard a quelque chose d’humain qui reflète toute ma souffrance …..

J’aimerais tellement trouver quelqu’un qui s’occupe de moi et m’offre un foyer ! Et alors ma vie serait la plus merveilleuse et j’oublierai ainsi ma souffrance passée.


Comments