Help * Aider‎ > ‎

Caramel, Lorence, Mignon

posted Nov 6, 2012, 2:27 AM by Vlatka Toukalek   [ updated Oct 10, 2013, 10:03 AM by Deed Vlatka ]

3 brothers

We are 3 brothers: Caramel (goldie), Lorence (black) and Mignon (white). 

In May 2012 somebody separated us from our mother and left us near a construction site. We were just one month old. Workers at the construction site shared their food with us but when the construction was over they left. So we had to move. We heard about nice people who feed dogs every morning and evening not far from our “home”. They already had more than 10 dogs they care about but both people and dogs were kind enough to accept us. Summer was great! There were a lot of kids in the neighbourhood who played with us and peted us every day. It was not hard not to have home as summer was warm and nights short.


Now, it is a bit different story. Kids go to school, rain is falling very often, it is getting cold and nights are long and scary... Some not nice people from the neighbourhood would like us to move away so they started to throw firecrackers on us. We are terrified! 


We hear from older dogs that there are even scarier things, that it is going to be much colder, that the snow will freeze the land, temperatures will go way below 0 degrees and days will be even shorter. 


We are 7 months old, vaccinated and castrated and we are ready to separate when adopted. 


We are young and we like to play. We love children! The best fun for us is to learn new tricks and get little rewards for it. One of the good ladies who feeds us once forgot to close her car. We knew we were not suppose to go in but when the rain started we figured out she left it open for us not to get wet. We made such a party in the car! We did not know how to start the music so we used CDs as toys. What a fun it was!

Please don’t let us wait for the scary winter at the street!
Nous sommes 3 frères: Caramel (goldie), Lorence (noir) et Mignon (blanc).

En mai 2012 quelqu'un nous a séparés de notre mère et nous a laissés près d'un chantier de construction. Nous avions toute juste un mois. Les ouvriers du chantier ont partagé leur nourriture avec nous, mais lorsque la construction a été terminée, ils sont partis. Nous devions donc déménager aussi. Nous avions entendu parler des gens sympas qui nourrissaient les chiens chaque matin et chaque soir non loin de notre «maison». Ils avaient déjà plus de 10 chiens à nourrir mais les gens et les chiens ont eu la gentillesse de nous accepter. L'été a été génial! Il y avait beaucoup d'enfants dans le quartier qui jouaient avec nous tous les jours et nous caressaient. Ce n’était pas trop difficile de ne pas avoir de maison car l’été était chaud et les nuits courtes.

Maintenant, ce n’est pas la même chose. Les enfants vont à l'école, il pleut très souvent, il fait froid et les nuits sont longues et effrayantes ... De méchantes personnes habitant dans le quartier et souhaitant nous faire partir nous ont lancé des pétards. Nous étions terrifiés!

Les chiens les plus âgés nous ont raconté qu'il y a des choses encore plus effrayantes que les pétards, qu'il va faire beaucoup plus froid cet hiver, que la neige recouvrira bientôt tout, que les températures vont descendre bien au-dessous de 0 degrés et que les jours seront encore plus courts.

Nous avons 7 mois, nous avons tous les vaccins à jour, nous sommes castrés et prêts à être adoptés séparément.

Nous sommes jeunes et nous aimons jouer. Nous adorons les enfants! Le plus grand des plaisirs pour nous est d'apprendre de nouveaux trucs et de recevoir des récompenses. Un jour, une des gentilles dames qui nous nourrit avait oublié de fermer sa voiture. Nous savions que nous n'étions pas supposés y entrer, mais quand la pluie a commencé à tomber, nous pensions qu'elle l’avait laissé ouverte afin que nous ne soyons pas mouillés. Nous avons tellement joué dans la voiture! Nous ne savions pas comment faire démarrer la musique aussi nous avons utilisé les CDs comme des jouets. On s’est vraiment bien amusés!

S'il vous plaît ne nous laissez pas seuls dans la rue affronter l’hiver si rude et effrayant!
Comments