News * Nouvelles‎ > ‎

New law * Nouvelle loi

posted Dec 23, 2013, 10:05 PM by Deed Vlatka   [ updated Dec 23, 2013, 10:07 PM ]
Bosnian Parliament adopted the new law on animals “welfare”.
The law authorizes killing of stray and abandoned dogs if they are not claimed by their owners in 15 days from the moment "institutions" take the dog. It took 4 weeks for us to find and rescue ourCeline, Ines, Villy, Beco, Chicco, Djula, Mogli and Bobo from one of those horror places. And who will claim newborns? People who throw them on the street in the first place? Look at these 14 balls of fur, this new law sentence them to death.

I am sure some of you saw campaigns in social media and on line petitions to stop the law. Unfortunately, no one in Bosnian Government pays any attention to petitions. Starting and/or signing them does not really help. Expecting that protests, petitions, pressure from Animal welfare groups and public campaigns are going to overturn the law is not realistic.


Bosnian animal welfare activists failed to stop the law or influence stakeholders not to adopt it. It is now fait accompli and we have to find ways to work around the new law and save as many dogs as possible. Bosnia is not part of EU and there is no political pressure we can make through EU institutions.


What are the concrete actions we can take? We shall continue to collect funds to temporary place dogs in foster care, find them adoption homes and repatriate them. We shall continue to raise public awareness and lobby for animal rights. We shall support volunteers on the ground who daily visit horror concentration camps (like Gladno Polje), feed captured dogs, take them for a walk, clean cages, provide medical care when they are allowed to do so...
Le Parlement Bosniaque a adopté la nouvelle loi "bien-être" sur les animaux. La loi autorise l'abattage des chiens errants et abandonnés s'ils ne sont pas réclamés par leurs propriétaires dans les 15 jours qui suivent le moment ou ils sont pris par la "fourrière". Il nous a fallu quatre semaines pour trouver et organiser le sauvetage de Celine, Ines, Villy, Beco, Chicco, Djula, Mogliet Bobo d'un de ces lieux d'horreur. Et qui va réclamer les nouveau-nés? Les gens qui les ont jetter les premiers dans la rue?Regardez ces 14 boules de poils, cette nouvelle loi les condamne à mort.

Je suis sûre que certains d' entre vous ont vu des campagnes dans les médias sociaux et ​les pétitions en ligne pour arrêter la loi .Malheureusement, personne au sein du gouvernement de Bosnie ne prête attention aux pétitions . Lancer une pétition ou la signer n'aide pas vraiment. S'attendre à ce que les manifestations , les pétitions , la pression de groupes de défense des animaux et les actions publiques vont renverser la loi n'est pas réaliste .

Les militants Bosniaques de protection animale n'ont pas réussis à stopper les avocats ni à faire "du poids" afind que cette loi ne soit pas adoptée. C'est maintenant un fait accompli et nous devons trouver des moyens de contourner la nouvelle loi et de sauver le plus de chiens possible . La Bosnie ne fait pas partie de l'UE et il n'y a aucune pression politique que nous pouvons faire à travers les institutions Européennes.

Quelles sont les mesures concrètes que nous pouvons prendre ? Nous allons continuer à recueillir des fonds pour placer des chiens temporairement en famille d'accueil , leur trouver des foyers d'adoption et les rapatrier. Nous allons continuer à sensibiliser le public et faire pression pour les droits des animaux . Nous allons soutenir les bénévoles sur le terrain qui visitent quotidiennement les camps de concentration d'horreur (comme Gladno Polje ), pour les nourrir, les amener se promener, leur donner des cages propres , et fournir des soins médicaux quand ils sont autorisés à le faire ...
Comments